Les photographies que nous aimons ont été faites quand le photographe a su s’effacer

Édouard Boubat